L’immobilier en 2020

Quelles tendances se dessinent pour le marché de l’immobilier en 2020 ?

Des taux de crédits historiquement bas

La situation économique semble très favorable avec des taux de crédit qui restent très attractifs pour les propriétaires. Ainsi, pour les emprunts sur 20 ans, les taux moyens devraient s’établir entre 1,30 % et 1,50 % en 2020, des tendances qui peuvent être qualifiées d’historiquement basses. Pourtant, l’année 2020 pourrait voir un durcissement des conditions d’acceptation des crédits en raison de la méfiance accrue des établissements bancaires vis-à-vis des emprunteurs. Le plafonnement de la durée de prêt à 25 ans pourrait se généraliser dans l’Hexagone.

Une incitation à devenir propriétaire

Les conséquences de ces tendances bancaires ne se feront pas attendre. Dotés d’une plus forte capacité d'emprunt immobilier, les ménages sont incités à accéder à la propriété. En 2020, cet investissement refuge semble d’autant plus pertinent aux yeux des Français, dont une grande partie se disent inquiets au sujet de leur avenir suite à la réforme des retraites récemment initiée.

Pas de hausse pour le marché de l’immobilier

Du côté des coûts d’acquisition, notons que les prix élevés de l’immobilier à Paris (10.000 € par m²) sont sans commune mesure avec les tendances observables en province, où la moyenne est plutôt de 2.000 € par m². En 2020, le marché de l’immobilier ne s’attend pas à des tendances à la hausse. Saint-Étienne, Le Mans, Le Havre, Toulon ou encore Angers comptent parmi les grandes villes les plus abordables dans le domaine de l’immobilier.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>